Pourquoi faire le choix d’un développement mobile en natif ?

07 avril 2021

Les téléphones mobiles et tablettes sont devenus de véritables extensions de nous-mêmes. Communiquer, travailler, créer, se divertir, s’informer et bien d’autres choses sont aujourd’hui possibles avec un simple smartphone. Cette fluidité d’usage existe grâce au développement d’applications mobiles capables de s’ajuster aux besoins et envies des utilisateurs.

Que ce soit sur l’un des deux systèmes d’exploitation Android ou iOS, il existe trois types de développements d’applications : le développement d’applications natives, le développement d’applications web, et le développement hybride. Le développement en natif est le plus connu et présente de nombreux avantages. Mais les apps web et hybrides ont également leurs atouts. Le mieux est de les comparer afin d’en savoir plus sur le développement mobile avant de faire un choix.

Développement mobile : faut-il développer en natif ?-1

Qu’est-ce que le développement d’une application mobile native ?

Quelques bases sur les applications mobiles

Tout téléphone mobile ou tablette fonctionne soit sur le système d’exploitation Android, soit sur le système d’exploitation iOS.

  • Android a été développé par Google pour les smartphones. Ils représentent 80 % du marché français.
  • iOS est le système d’Apple, pour les iPhone. Il occupe 20 % du marché.

Leur clientèle cible est différente : grand public pour Android, et plus élitiste pour iOS. Les utilisateurs d’iPhone (iOS), dont le niveau d’exigence est plus élevé, acceptent plus facilement de payer pour un service sur mesure. C’est l’inverse pour les utilisateurs de smartphones sur Android. En toute logique, on trouvera régulièrement une application mobile monétisée sur iOS, qui sera gratuite sur Android.

Il est donc très important de réfléchir en amont aux besoins du public cible de l’application mobile. Cela permettra de choisir le mode de développement le plus pertinent.

Le processus de conception d’une application mobile

La création d’une application mobile se fait en trois temps.

  1. La rédaction du code source : le développeur programme le code source.
  2. La compilation du code source : cette étape permet de passer du code binaire initial complexe à un code binaire plus lisible.
  3. La génération du code binaire : le compilateur transforme le code source en binaire et génère un fichier.

Ce socle est commun à toutes les apps. Par contre, il aura des variantes selon la nature de l’application mobile (native, web ou hybride).

Les différentes solutions de développement d’une application mobile native

Lorsqu’on pense « application mobile », c’est souvent à l’app native que l’on fait référence, car les autres alternatives sont moins connues. Les applications mobiles natives représentent la majorité des téléchargements d’app. Elles sont considérées comme les mieux adaptées aux attentes de rapidité et de simplicité d’utilisation du public.

Ce sont des applications développées spécialement pour un système d’exploitation et une plateforme. Leur langage de programmation change d’un système d’exploitation à l’autre : le langage Swift pour iOS, le langage Java ou Kotlin pour Android.

Leur développement peut se faire de trois façons.

  1. Par le biais de développeurs maîtrisant les langages de programmation en natif. Attention, chaque langage est spécifique. Cela signifie qu’un développeur qui sait coder en JavaScript pour Android ne connaît peut-être pas le langage Swift pour IOS. Il faut donc placer un développeur (ou une équipe) par langage afin d’avoir une version de l’application sur chaque plateforme. Le processus est cher, mais les performances sont optimales.
  2. Grâce aux App Builder. Ces outils permettent aux néophytes de concevoir des applications sans savoir coder. Il suffit de payer un abonnement pour qui donne accès à une interface visuelle. Même sans maîtriser les langages de programmation, il est facile de créer une matrice. Elle sera ensuite déclinée en PWA, app native Android, app native iOS, etc. C’est l’option la plus économique, et la plus limitée. Mais elle peut être adaptée à une application aux fonctionnalités basiques.
  3. En utilisant un framework. React Native ou Ionic sont des « canevas prêts à l’emploi » qui utilisent les technologies du web pour aider les codeurs à créer les applications. Une unique version est créée. Elle sera ensuite adaptée en natif pour chaque système d’exploitation. Le budget d’un développement hybride avec React est donc beaucoup moins élevé. Par contre, les performances sont plus limitées, et conviennent surtout à  un projet d’application mobile simple.
Développement mobile : faut-il développer en natif ?-2

Les avantages du développement en natif par rapport aux autres alternatives

Applications natives

Développer une application mobile native sous-entend de mettre au point un langage de programmation pour chaque système d’exploitation. Du sur-mesure qui apporte plusieurs avantages.

  1. Une grande fluidité et stabilité de l’application. Plus puissante, elle garantit une excellente expérience utilisateur grâce à la parité un langage pour une plateforme.
  2. Une ergonomie optimale. L’accès à toutes les fonctionnalités du mobile est facilité. Accéléromètre, caméra. sont immédiatement identifiables.
  3. La présence des notifications push. Ces notifications permettent de signaler la publication d’un nouveau contenu, ou des offres promotionnelles. Elles n’existent que sur les applications natives.
  4. L’autonomie d’utilisation. Une application mobile native ne nécessite pas de connexion web pour fonctionner. Dans certains domaines comme le voyage, ou le travail nomade, il s’agit d’un véritable atout. En effet, de nombreuses zones blanches existent encore. Les utilisateurs apprécieront de pouvoir bénéficier des services de leurs applications dans n’importe quelles circonstances.
  5. Un design adapté. Le respect au plus près des codes design de chaque plateforme.
  6. La facilité d’accès. Les applications natives sont proposées exclusivement sur le Play Store de Google et l’App Store d’Apple. Rien de plus simple que de les télécharger. La contrepartie de ces avantages est un coût élevé, et un temps long de mise en oeuvre. Le développement d’une application mobile native sera la meilleure solution pour un projet d’app complexe.

Applications hybrides

Ces applications disposent d’un unique code source, utilisable pour créer sous Android ou sous iOS.

Un framework tel que React Native utilise les technologies cross-platform pour développer les applications en hybride. Un même code source sera compilé en deux applications natives. Et le fait d’être en natif permettra de développer des plug-in pour contourner les limites des technologies web. En effet, ces plug-in utiliseront directement les fonctionnalités natives du téléphone.

Les technologies de React (ou équivalent) présentent deux principaux avantages.

  1. Le temps de travail est considérablement réduit. Elles sont donc moins chères, et plus rapides à exécuter que pour une app native.
  2. La maintenance est beaucoup plus facile, puisqu’une seule version est à mettre à jour pour toutes les plateformes. Ajouter de nouvelles fonctionnalités ou opérer des modifications se fait en une seule fois.

Par contre, les performances de l’application seront moins stables puisqu’elles ne sont pas optimisées pour chaque plateforme.

Une application hybride React Native aura plus de limites qu’une application native. Mais elle peut être adéquate pour adapter une application web au marché du mobile, ou pour une application simple.

Applications web

Une application web est un peu l’opposé d’une application native.

Cette dernière est conçue en plusieurs versions, chacune adaptée à sa plateforme. Tandis qu’une application web fonctionne comme un template de site. Elle est créée sans différencier les plateformes ni les systèmes d’exploitation.

L’option application web présente plusieurs qualités.

  1. Les utilisateurs n’ont pas besoin de l’installer sur leur appareil mobile. Ce qui laisse intactes ses capacités de stockage. Un bon point par rapport à la vitesse de remplissage de la mémoire, due aux chargements de musiques ou de photos par exemple.
  2. Une app web mobile coûte beaucoup moins cher qu’une application native. Car moins longue à développer puisqu’il ne faut créer qu’une seule matrice.

Cependant, quelques limites sont à prendre en compte.

  1. L’application mobile web sera moins optimale. Son développement en une version unique pour toutes les plateformes et OS la rend « moyenne ». Elle fonctionnera partout, mais pas au plein potentiel de chacun. Et plus lentement. Les performances seront donc plus limitées.
  2. L’envoi de notifications push n’est pas possible.
  3. Les applications web ne fonctionnent pas sans connexion internet.
  4. Elles ne sont pas disponibles sur les stores. Il est plus difficile de les télécharger, ce qui impacte leur fidélisation.

Malgré leurs défauts, les applications web offrent de nombreuses possibilités. Elles peuvent satisfaire un projet d’app basique accessible à tous les mobiles sans distinction de système d’exploitation.

En conclusion

Pour développer une application mobile, le choix du natif est le plus populaire. Pourtant, selon votre projet, un développement web ou hybride sera parfois plus adapté. Le mieux est de prendre le temps d’en discuter avec un expert du digital.

Pour en savoir plus :

Quel est votre projet ?

Nous vous accueillons dans notre agence, au cœur de Paris pour parler de votre projet.
Notre équipe se fera un plaisir de vous écouter autour d’un café  !

    Un projetUne candidatureWhat else